Le Jeu de l'ange - Zafon

Le jeu de l'ange

 

Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l’offre inespérée d’un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n’en a jamais existé, « une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d’être tués », en échange d’une fortune et, peut-être, de beaucoup plus.

Mais du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu’il aime le plus au monde. En monnayant son talent d’écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?

Pour reprendre sa liberté et sauver la femme qu’il aime, David puise ses forces dans la Barcelone envoûtante du Cimetière des Livres oubliés, où se côtoient des êtres abandonnés de l’humanité mais aussi des personnages attachants, uniques, puissants, à l’image de ceux qui ont fait de L’Ombre du vent un immense succès international.

 

Traduit de l’espagnol par François Maspero

Format : 153 x 240 mm
Pages : 544
ISBN : 2-221-11169-7

Prix : 22 €

» lire un extrait

 

Sites étrangers

Espagne : http://www.eljuegodelangel.com/
Angleterre :  http://www.carlosruizzafon.co.uk/
États-Unis : http://www.randomhouse.com/ddpg/feature/zafon/readers-guide.php
Allemagne : http://www.carlosruizzafon.de/zafon/start
Pays-Bas : http://www.awbruna.net/zafon/index.php

 

 

CARLOS RUIZ ZAFÓN

 

« Barcelone est une ville peuplée de dragons ; je suis l’un d’entre eux. »Carlos Ruiz Zafón

 

Écrivain catalan, Carlos Ruiz Zafón est né à Barcelone le 25 septembre 1964.
À quatorze ans, il écrit son premier roman. À dix-neuf ans, il choisit de faire carrière dans la publicité, avant de finalement se consacrer entièrement à l’écriture.

L’Ombre du vent, son quatrième roman publié en Espagne en 2001, fut rapidement un phénomène littéraire international. Depuis Don Quichotte, c’est le roman espagnol qui a eu le plus de succès à travers le monde. En Espagne, Carlos Ruiz Zafón a reçu pour ce livre le prix Planeta. En France, le roman été sélectionné pour le prix Femina étranger en 2004 et fut lauréat du prix du Meilleur Livre étranger-roman 2004, du prix des Amis du scribe, du prix Michelet en 2005 et du prix du Livre de Poche en 2006. Traduit dans une quarantaine de langues, L’Ombre du vent s’est vendu à plus de douze millions d’exemplaires dans le monde.

Le Jeu de l’ange, son cinquième roman, est un best-seller dans tous les pays où il est publié à ce jour (Espagne, Italie, Pays-Bas, Angleterre, États-Unis).

Depuis 1994, Carlos Ruiz Zafón vit à Los Angeles où il est scénariste.

 

Site de l’auteur

http://www.carlosruizzafon.com/

 

PORTRAIT CHINOIS

 

Une phrase : Ce que tu écris est ce qui te ressemble.
Un lieu : La planète Terre.
Un plat : Le cheesecake à la mangue.
Un voyage : N’importe quel endroit inconnu.
Une soirée idéale : La plage de Carmel, en Californie, le jour de Noël 1999.
Un morceau de musique : Bagatelle n° 4 de Gerald Finzi.
Un instrument : Le piano.
Une phobie : Le snobisme et la dégénérescence mentale.
Un héros : Orson Welles.
Un tableau : Tous les tableaux de brumes dorées de J. W. Turner.
Un talisman : Mes souvenirs.
Une mauvaise habitude : Faire parfois confiance aux mauvaises personnes.

 

PRESSE 

 

Espagne

« Carlos Ruiz Zafón est le phénomène de l’année. »
Publico

« Carlos Ruiz Zafón construit un labyrinthe où se mêlent ambiance gothique, mystère et roman d’amour tragique. »
La Vanguardia Magazine

« Une infinité de secrets et d’histoires s’enchaînent pour le plus grand plaisir du lecteur. »

Que leer

« Un bombardement littéraire : un million d’exemplaires pour l’Espagne seule. »
El Pais

« Un récit palpitant, tout en mystère. »
ABC

« On dirait un roman noir écrit par un poète. »
La Gaceta de los negocios

 

Allemagne

 

« Un seul objectif : dévorer les pages aussi vite que possible. »
NDR Kultur

« Comme dans L’Ombre du vent, Carlos Ruiz Zafón créé parfait un mélange de romance et de drame, menant le lecteur au Cimetière des Livres Oubliés et dans un dédale d’amour et de passion, de trahison et d’intrigues. Encore une fois, son écriture est riche et belle. »
Literarische Welt

 « Carlos Ruiz Zafón parvient à réunir toutes les émotions humaines en un seul livre. »
Saarbrücker Zeitung

« À nouveau, le langage de Carlos Ruiz Zafón est aussi riche que beau, au point qu'il est très difficile de se soustraire à son envoûtement. »
Die Welt

« Ce roman est une construction audacieuse, une plante grimpante et serpentine qui ressemble aux ornements de la cathédrale néogothique de Gaudí, la Sagrada Familia. »
NDR Info

« Il n’y a pas eu de livre comme celui-ci depuis Charles Dickens et Eugène Sue. Impossible de le lâcher avant la dernière page. »

Hessischer Rundfunk 2

 

Italie

 

« Barcelone arrête tout pour Zafón, star aux 10 millions d’exemplaires. »
Il Corriere della Sera

 

Angleterre

 

« Zafón est un grand conteur. »

Evening Standard

« Son traitement historique d’une Espagne du xxe siècle torturée est à la hauteur de son habileté littéraire. »

The Times

 

États-Unis

« Mélangez Edgar Allan Poe avec Jorge Luis Borges et Artuo Pérez-Reverte, et peut-être un soupçon de Stephen King, et vous aurez une idée de la sensibilité littéraire de Zafón. »

Kirkus

« Les fans de L’Ombre du vent seront enchantés… Le roman de Zafón est minutieux et brillant… magistral et passionnant. »

Publishers Weekly

« À lire compulsivement. »
Time Magazine

« Le Jeu de l’ange est un roman multiple : l’amour éternel, la religion, l'importance des livres et une relation vibrante avec la ville de Barcelone en sont les principaux thèmes. Zafón redéfinit complètement la notion de grand auteur. »
USA today

« Carlo Ruiz Zafón manie les fils narratifs avec précision et maîtrise. »
New York Daily News

 

Création du site internet : Clair et Net

Get Adobe Flash player Attention : vous devez activer le javascript et aussi disposer du plugin adobe flash player pour pouvoir afficher ce site correctement.